Ricochet – « L’homme à tête de loup »

« Le texte riche et au vocabulaire précis est accompagné d’images qui enchantent le lecteur. Les illustrations en pleine page présentent un trait vif et nerveux qui découpe les motifs (contrastés et ternes du côté des Mutants et colorés du côté de la communauté des résistants). Le premier paragraphe de chaque chapitre est indiqué en gras et il est possible de ne relire que ceux-ci afin de parcourir une nouvelle fois en quelques minutes le récit et de se remettre en tête la quête de cette communauté en danger. Ce conte se présente comme une métaphore écologiste et anticapitaliste qui a comme armes de lutte principales la joie, la danse, le chant et le rire. Les Mutants rappelleront les extraterrestres de La guerre des mondes (1938, pour la version radiophonique) qui enflamment tout sur leur chemin. Comme pour l’instigateur de cette œuvre du XXe siècle, celles de ce conte moderne, Nadine Alcan et Noémie Boullier, espèrent pousser les lecteurs à s’interroger sur notre société et ce vers quoi elle nous mène. »

 

A lire sur Ricochet

 

En savoir plus

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « Mentions légales et politique de confidentialité » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Accepter