En tout homme, quelque chose de plus

Roman

En tout homme quelque chose de plus

Florence était grande et dotée d’un port de tête aristocratique. Elle avait fait merveille sur les chevaux que l’écuyer avait mis pour elle. Elle épluchait des pommes de terre avec un ennui manifeste. La bouteille de Muscadet et un verre à pied à demi rempli regardaient monter le tas d’épluchures. Un rictus sarcastique au coin de la bouche, de Freijac lorgna Florence tandis qu’elle buvait une gorgée. D’un air de défi il annonça :

« J’ai acheté un jeune cheval !

—   Avec quel argent, interrogea sa femme, d’un ton où l’accusation le disputait à l’agacement, dont l’écuyer ne lui laissait pas le choix mais qu’elle regrettait. » 

 

Écuyer vieillissant, Paul de Freijac a fait de l’équitation une discipline de vie. Sa quête intransigeante l’a détourné d’une carrière à la hauteur de son talent, le coupant peu à peu de ses semblables. Confronté au déclin de ses forces, plus isolé que jamais, le fruit de toute son existence lui paraît vain et condamné à se volatiliser sans aucun profit. Pour ne rien arranger, son garçon d’écurie a disparu. Son remplaçant lui est instinctivement antipathique. Trop jeune, trop insolent, trop désabusé. L’écuyer n’a pourtant d’autre choix que de l’embaucher. Entre eux, la relation est électrique. Combien de temps le jeune homme va-t-il tenir face à un homme qui soit ne lâche pas un mot, soit gueule ? Cette obligation, désastreuse pour sa précieuse solitude, sera-t-elle une chance inespérée pour le vieil homme ?

En tout homme quelque chose de plus raconte l’histoire d’un homme empreint d’idéal. C’est aussi un livre sur l’incommunicabilité entre les êtres et la transmission.

 

Littérature générale

En librairie le 24 janvier 2023

Partagez sur les réseaux sociaux !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « Mentions légales et politique de confidentialité » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous cliquez sur "Accepter", vous consentez à cela.

Accepter