Boucles rebelles

Roman

Couverture du roman "Boucles rebelles"

Les mutations du monde auquel il appartenait se racontaient par une accumulation de petites choses. Cependant, il manquait à Anjou une vision d’ensemble. Par exemple, un soir il avait lu sur un fil d’actualités qu’un groupe de généticiens travaillaient à ce que les chats et les chiens ne soient plus carnivores. Ou alors c’était l’écriture inclusive qui devenait obligatoire à l’écrit pendant qu’un groupe de linguistes réfléchissait à son application à l’oral. Une autre fois, un ami lui avait demandé s’il devait consulter un avocat, maintenant qu’il venait de tomber amoureux, histoire de prévenir les risques.

 

Depuis qu’il est enfin possible de définir le bonheur et les règles qui le régissent, la société tend à se normaliser. Dans l’immédiat, Anjou a d’autres problèmes : la police est à ses trousses pour une invraisemblable histoire de graffiti. L’ennemi public no 1 n’a d’autre choix que de se cacher dans l’ancien cimetière du Père-Lachaise, reconverti en parc depuis que la mort est occultée.

Anjou ne dispose que de quelques jours pour trouver une solution. Sans parler de ce grand-oncle mort quelque part en Afrique à la fin des années 1960 et qui attend de lui qu’il solde les comptes. Heureusement, il n’est pas seul. À l’extérieur du parc, Lorelei veille à ce qu’il reste insaisissable. Et à l’intérieur, toute une faune d’êtres en marge lui offre son aide. Reste Corinne, chanteuse de rock enterrée là, qui l’obsède encore.

Entre polar et roman d’anticipation, Boucles rebelles raconte la cavale d’Anjou avec humour et humanité.

 

ISBN : 978-2-490636-18-1

Littérature française – 356 pages

Prix : 20 euros

COMMANDER LE LIVRE

Partagez sur les réseaux sociaux !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « Mentions légales et politique de confidentialité » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous cliquez sur "Accepter", vous consentez à cela.

Accepter